Le travail des volontaires

Le travail des volontaires, base du soutien à l’acquisition de la nationalité

Objectif soutient des centaines de personnes qui veulent acquérir la nationalité.

Une méthode unique

En matière de soutien à l’acquisition de la nationalité, le travail de volontariat joue un rôle central. Ceci est possible grâce à la méthode unique mise au point par Objectif ces dernières années.

Les volontaires accomplissent une part importante du travail de première ligne lors des permanences. Ils répondent à la majorité des demandes d’informations, donnent des conseils, pour autant que ceux-ci entrent dans leurs compétences, aident à remplir le formulaire de demande pour la naturalisation… Ces volontaires, en grande majorité, ne sont ni juristes, ni assistants sociaux. Certains d'entre eux sont des personnes qui ne sont pas nées Belges et qui s'inscrivent comme volontaires après avoir bénéficié de l'accompagnement d'Objectif lorsqu'ils ont voulu devenir Belge.

Le ou la volontaire reçoit une formation de base sur le Code de la Nationalité Belge (CNB), , les diverses procédures et leur déroulement, la manière dont les demandes sont traitées et par qui. Après cette formation, il ou elle reçoit une farde reprenant toutes les informations nécessaires, un guide pratique et diverses brochures.

Aux permanences mêmes, une farde d’informations plus approfondies est à sa disposition, de même que les nouvelles évolutions, quelques exemples et les possibilités d’orientation.

Les nouveaux volontaires commencent d’abord par un stage d’observation en compagnie de volontaires plus expérimentés avant de se lancer seuls dans l’accueil et l’accompagnement du public qui vient aux permanences. Lors des réunions, les volontaires discutent des questions et problèmes les plus courants et de l’évolution dans la pratique de l’acquisition de la nationalité.

Passage au niveau supérieur

Un système de fiches permet que toutes les informations utiles soient transmises au secrétariat au cas où un suivi postérieur est nécessaire. Les volontaires remplissent cette fiche, prennent une copie des documents requis pour un suivi de qualité et transmettent le tout au secrétariat. De la sorte, celui-ci peut se concentrer sur les dossiers pour lesquels des contacts avec les services compétents sont requis et/ou pour lesquels une aide est nécessaire pour la rédaction d’une lettre ou d’un autre document.

Ces dernières années, nous constatons que le secrétariat lui-même reçoit directement de plus en plus de demandes d’informations, par téléphone et par courriel, mais surtout par des personnes qui s’y présentent.

Originalité

Cette formule de travail de volontariat offre de nombreux avantages : en mobilisant un nombre limité de personnes compétentes, on peut aider un maximum de personnes et le coût reste relativement limité pour un rendement élevé des moyens investis. En outre, l’expérience accumulée et la documentation minutieuse du secrétariat permettent des prestations de qualité.  

Le travail avec des volontaires simplifie aussi la vie des demandeurs parce qu’il permet de recevoir des personnes en dehors des heures de bureau.