Larissa

Comment as-tu abouti à Objectif ?

Ma collaboration avec Objectif est très récente : fin 2009.  J'ai découvert l'association alors que je faisais des recherches sur une interprétation du Code de la Nationalité belge pour un dossier (je suis avocate).  Sur le site web, j'ai vu qu'Objectif recrutait des volontaires et je me suis proposée.

Que t’apportent les permanences ?

Les permanences sont assez variées et les questions sont diverses : qu'il s'agisse d'aider quelqu'un à remplir sa demande de naturalisation, de le conseiller à propos d’une démarche à entreprendre, de l'assister face à un obstacle...  Ceci me permet d'améliorer mon expérience en matière d'accès à la nationalité tout en me rendant utile.

Les situations rencontrées lors des permanences peuvent ensuite donner lieu à des discussions entre nous sur des problèmes plus structurels en matière d'accès à la nationalité.  Le but étant que ces discussions débouchent sur des démarches de notre part pour apporter des améliorations concrètes...

Quels sont les thèmes (genre de questions, problèmes) que tu rencontres le plus souvent pendant les permanences ?

Je constate beaucoup de problèmes entre les candidats à la nationalité belge et l'administration : difficultés de communication, informations insuffisantes, disparités d'une commune à l'autre, interprétation des textes originaux...  Ceci entraîne de l'énervement dans le chef des personnes en question et, souvent, une très grande perte de temps.

Evidemment, il existe beaucoup de cas où les choses se passent très bien mais, en général, ces personnes ne se présentent pas à Objectif !