Jeanne Solange

Tu es volontaire à Objectif depuis avril 2007. Comment t’es venue l’envie de t’engager à Objectif ? Ce que ça t’apporte ?
Et toi qui a d’abord été un usager de nos permanences, quels arguments donnerais-tu aux personnes (du groupe des usagers) qui voudraient s’engager mais hésitent encore ?

Effectivement je suis volontaire à objectif depuis 2007. J'ai connu Objectif par une affiche dans les locaux de la justice de proximité de ma commune. Je m'y rendais pour mon dossier de naturalisation.

J'ai trouvé auprès d'Objectif une oreille attentive et de bons conseils pour ce pénible périple qu'est la naturalisation.

C'est comme ça que m'est venue l'idée d'aider d'autres personnes qui connaissent le même problème.

En plus c'est une bonne expérience pour moi qui serai avocate. La matière tourne essentiellement autour du droit des étrangers.

J'adore aussi le contact avec les gens.

Je conseillèrerais à tous ceux qui ont du temps de le donner aux autres car la problématique traitée par Objectif resee d'actualité, tout le monde peut avoir besoin d'objectif un jour. Ca peut être son enfant, épouse, frère, ami.... Et puis, en aidant les autres, on s'accomplit aussi un peu soi-même.

Crois-tu que ce travail a une utilité ? Quels sont d’après toi ses points forts et /ou faibles ?

Le travail accompli par Objectif est très utile. De par sa spécialisation dans le domaine de la nationalité, Objectif a acquis une grande expérience dans le domaine et continue de débloquer les dossiers des gens.

Les points forts sont son efficacité et son expérience.

Points faibles : on devrait avoir plus de déplacements entre volontaires comme celui effectué à Amsterdam au mois de janvier 2008 (rires).