Angèle

Comment as-tu abouti à Objectif ?

J’ai été aidée par Objectif pour ma demande de nationalité en 2009. Ses conseils et surtout sa lettre pour justifier les interruptions dans mes titres de séjour lors de l’introduction de ma déclaration m’ont été très utiles et j’ai obtenu la nationalité belge en novembre 2009. En guise de remerciement et vu mon attachement à la cause humaine et à cette asbl qui donne tant à tous ceux qui y ont recours, j’ai tenu à y apporter ma modeste contribution.

Que t’apportent les permanences ?

Ce genre d’association a le mérite de perdurer tellement elle apporte humainement et socialement tant pour le volontaire que pour ceux que l’on reçoit. Chacun y trouve son compte et sort avec un plus pour avancer dans la vie. Les permanences sont la réalité de la société belge dans laquelle nous vivons et me permettent de mettre en pratique les connaissances acquises durant la formation. Et aussi de consolider et d’enrichir les rapports humains à travers les contacts avec des personnes de cultures, de milieux sociaux, d’origines totalement différents. C’est pour moi une satisfaction de pouvoir aider à chaque fois, à chaque rendez-vous qui est unique. Si cet esprit de s’ouvrir aux autres pouvait s’étendre aux autres domaines de la vie sociale, notre société se porterait mieux. Et je garde l’espoir que cette association touchera une grande partie de la population dans les années à venir et alors l’altruisme sera de retour dans notre vie sociale !

Quelles expériences t’ont le plus marquée pendant les permanences ?

Ce qui me surprend et qui retient mon attention à chaque fois c’est que les gens me demandent très souvent si nous faisons ce travail gratuitement et sont étonnés de la réponse affirmative… Je suis arrivée à la conclusion que le fonctionnement de la société fait en sorte que les gens sont surpris à chaque gratuité « réelle » en rapport avec la valeur de l’aide qu’ils reçoivent. Nous sommes là (nous tous de l’asbl) pour que ces valeurs ne se perdent pas.